Les repères à connaitre pour le brevet

Lors de l’épreuve écrite d’histoire-géographie du DNB (sur 50 points), il y a un exercice de "repères" :

"Exercice 2 : Maîtriser différents langages pour raisonner et utiliser des repères historiques et géographiques (20 points) :

  • Un développement construit, sous la forme d’un texte structuré et de longueur adaptée à un élève en fin de cycle 4, répond à une question d’histoire ou de géographie.
  • Une question invite le candidat à rendre compte de la compréhension et du traitement de données par le biais de croquis, de schémas ou de frises chronologiques."

Ces repères sont les événements ou les lieux que vous devez avoir absolument mémorisés à la fin de la 3ème. Vous devez aussi les utiliser dans l’exercice 1 de l’épreuve (Exercice 1 : Analyser et comprendre des documents en histoire ou en géographie (20 points)) car l’analyse et la compréhension des documents doivent s’appuyer sur des connaissances.

Voici la liste des repères à connaitre par cœur (et à savoir placer sur une frise ou sur une carte ou un croquis) :

Histoire
• 1914-1918 : Grande Guerre
• 1917 : Révolution Russe
• 1933-1945 : l’Allemagne d’Hitler
• 1936 : Front populaire
• 1939-1945 : Seconde Guerre mondiale
• 1945 : création de l’ONU
• 1947-1991 : guerre froide
• 1957 : traité de Rome
• 1962 : indépendance de l’Algérie
• 1989 : chute du mur de Berlin
• 1944-1945 : Libération, le général de Gaulle prend la tête du GPRF qui met en œuvre le programme du CNR (ex : création de la sécurité sociale). Les femmes obtiennent le droit de vote.
• 1958 : naissance de la Ve République.
• 1962 : élection du président de la République au suffrage universel direct.
• 1975 : loi Veil sur l’Interruption Volontaire de Grossesse.
• 1981 : première alternance, élection de François Mitterrand.

Géographie
• Une dizaine d’aires urbaines françaises parmi les plus peuplées ;
• la distribution de la population, les principaux espaces fortement peuplés ;
• des exemples d’aires urbaines dynamiques, de métropoles et d’espaces productifs insérés dans la mondialisation ;
• des points d’entrée du territoire comme des ports et des aéroports, des interfaces
frontalières, des façades maritimes ;
• des grands repères physiques : massifs montagneux et forestiers, grandes vallées et grands fleuves, domaines bioclimatiques en lien avec l’étude des dynamiques spatiales de
la population.
• La (nouvelle) région administrative du collège ;
• les 13 régions métropolitaines ;
• les axes de transport ;
• les grands traits de l’organisation du territoire national ;
• les territoires ultra-marins parmi lesquels les 5 DROM.
• La carte des États membres de l’UE ;
• l’UE sur un planisphère montrant les grands pôles économiques mondiaux ;
• les principales métropoles européennes et les sièges des institutions européennes ;
• la mégalopole européenne et les grands axes de l’espace européen ;
• l’exemple de la région transfrontalière étudiée ;
• les façades maritimes européennes et quelques fleuves principaux ;
• le territoire français ultramarin ;
• quelques États francophones dans le monde.